dimanche 11 avril 2010

Paris court son marathon

Porte d'Auteuil dimanche matin. La circulation est coupée, l'ambiance inhabituelle, la foule nombreuse. Le marathon de Paris monopolise les grandes artères de la capitale le temps d'une matinée. Les 37.000 participants sont passés à la Concorde, à Bastille, au château de Vincennes, à Notre-Dame...

En voici qui arrivent et attrapent des fruits prédécoupés et des bouteilles d'eau en passant. Les visages se concentrent et scrutent les arrivants : on cherche un débardeur jaune, une casquette blanche, un visage connu... Les cris fusent, les encouragements font sourire les coureurs fatigués. La fin n'est plus très loin et certains sont épuisés, s'arrêtent, boivent et repartent.
Quelques secouristes de la Croix Rouge soutiennent un homme qui s'écroule. Le sol est jonché de bouteilles vides et d'épluchures de fruits.


Vers 12h30 à la Porte Dauphine, certains arborent déjà leur médaille autour du cou. D'autres ont revêtu le tee-shirt du marathon. Le stand de l'Oréal propose des massages. Un peu plus loin, un grand écran retransmet les arrivées successives qui s'étaleront jusqu'à 15h.


Photos : leschroniquesdelouise

1 commentaire:

  1. je suis allée à l'arrivée, c'était impressionnant! en tout cas, c'est un peu dommage de voir qu'il y a tant de gaspillage, entre les bouteilles d'eau à peine entamées que l'on jette, ou les fruits tombés qui n'ont pas été touchés...

    RépondreSupprimer