lundi 5 avril 2010

Tradition et ferveur perpignanaises

C'est une après-midi extra-ordinaire et pourtant si traditionnelle pour la ville de Perpignan. Dans quelques instants, la procession de la Sanch va démarrer. Hauts-parleurs à chaque coin de rue et barrières sur les trottoirs jalonnent le parcours des pénitents du vendredi saint. Des hommes tout en noir, cachés sous leurs caparuxtas, sont aujourd'hui pénitents. Certains sont pieds-nus, d'autres portent de lourds misteris fleuris commémorant la Passion du Christ.
Plusieurs mater dolorosa sont portées par des femmes, de plus en plus nombreuses chaque année. Les quelques 20.000 spectateurs sont massés tout le long du parcours. Silencieux et curieux.







Photos : leschroniquesdelouise

Dessins : Sophie Bordeaux

2 commentaires:

  1. L'art au service de la foi...
    Très beaux croquis et aquarelles !

    RépondreSupprimer
  2. Les illustrations sont très belles... et les photos aussi d'ailleurs! tout cela doit etre assez impressionnant à vivre!!

    RépondreSupprimer