lundi 12 juillet 2010

L'Espagne championne du monde

Hier au Trocadéro le soutien indéfectible des français aux espagnols était palpable partout. Des "viva España" fusaient de toute part tandis que des drapeaux rouge et jaune flottaient dans la foule venue très nombreuse. Dans le bus en direction du pont d'Iéna, un groupe de filles espagnoles chantaient des sévillanes puis, éventail à la main, mettaient au point un lieu de rendez-vous avec leurs compatriotes pour voir le match.

Arrivée au Trocadéro: les carrés d'herbe avaient été pris d'assaut et laissaient peu d'espoir de trouver une place assise... Un chien dans la foule portait un drapeau sur le dos. Des petites filles hollandaises étaient venues encourager leur équipe avec leur papa. Beaucoup de jeunes arboraient fièrement un maillot au nom du joueur espagnol Torres.

Lorsque l'hymne espagnol a retenti, des acclamations se sont élevées. Sur l'écran, les footballeurs hispaniques semblaient émus. Ils n'ont pas été déçus: à la 116e minute de jeu, Andrés Iniesta a marqué le seul but du match qui a donné la victoire à la Roja. Et Iker Casillas, les larmes aux yeux, a reçu la coupe dans ses mains tandis que toute l'équipe exultait.

Photo: El Pais

De retour à Madrid, et après avoir été reçus par le roi puis le premier ministre, les joueurs vont parcourir ce soir les rues de la capitale en bus, depuis Moncloa jusqu'à la Puerta de Toledo, avant de célébrer leur victoire sur un podium géant au Puente del Rey.
Championne d'Europe depuis deux ans, l'Espagne est désormais championne du monde pour la première fois de son histoire.

Photos: leschroniquesdelouise

2 commentaires:

  1. ce devait être super !! moi j'étais dans un petit bled en espagne: je ne te raconte pas l'ambiance: pas un chat dans les rues, les cafés pris d'assaut et des hurlements quand le but a été marqué! ...suivis de klaxons et feux d'artifices tard dans la nuit! et ce matin la TV passait en boucle LE but et les joueurs, qui, eux, ont des têtes d'espagnols......!

    RépondreSupprimer
  2. L'émotion était vraiment palpable au sein de cette équipe espagnole hier soir, ils ont bien mérité d'être champion du monde!

    RépondreSupprimer