samedi 18 décembre 2010

Souvenirs d'Irlande

Mon séjour dublinois touche à sa fin. Que restera t-il de ces trois mois irlandais?
Les irish coffee, les guinness, les châteaux et légendes celtiques, les portes colorées de Dublin, les bus à deux étages, les parcs, les concerts de musique traditionnelle dans les pubs, le thé et les scones.





Dessins: Sophie Bordeaux



Bye bye Dublin.


Pictures by leschroniquesdelouise

mardi 14 décembre 2010

Don't starve and get in

In Dublin, there is the best fast food I have seen in my life. Great music, crispy bread, nice staff, very good fries and the best Hamburgers in the city!

Eddie Rocket's célèbre cette année ses 21 ans. Qui était Eddie? Un Irlandais qui adorait les fifties et a voulu créer un restaurant américain à cette image.
Sur fond d'ambiance rétro et de musique des 50's aux 70's, vous croyez entrer dans le monde de Grease. John Travolta pourrait bien entrer tout à coup avec ses copains et leurs blousons en cuir.

The Beach Boys, the Rubettes, the Beatles rythment votre dîner. Le coca-cola est servi dans de grands verres en plastique. Gros fauteuils et banquettes en cuir rouge vous donneront envie de rester là pour la soirée.



Photos: leschroniquesdelouise

vendredi 3 décembre 2010

Un manteau blanc pour l'Irlande

Il neige à Dublin depuis cinq jours et la ville semble coupée du monde. Mais pas le moins du monde inquiète. Dans son grand manteau blanc, elle continue, paisible, ses préparatifs de Noël. Rien n'a changé et pourtant tout est si différent. Les maisons aux portes colorées et leurs petits jardins ressemblent à des gâteaux à la crème auxquels on voudrait goûter. Les routes blanches semblent mener vers des mondes enchantés.

Hier soir, la ligne de tram au sud de la capitale était interrompue tant les rails étaient encombrés de neige. La seule solution était de prendre le chemin de la ville à pied, en marchant sur les voies du tram. Dans les deux sens, chacun marchait tranquillement, en discutant, en lançant des boules de neige, en téléphonant: "j'arrive bientôt à la maison". Les Irlandais sont si sereins face à cette situation exceptionnelle. Ils semblent se délecter dans cette atmosphère bien appropriée pour Noël.

En arrivant en ville, on retrouvait l'animation commerciale, les illuminations de Noël.
Dans un pub en début de soirée, un feu crépitait dans la cheminée, tandis que des visiteurs franchissaient le seuil de la salle transis de froid. La neige s'accrochaient à leurs manteaux et bonnets.
Pour combien de temps encore la verte Irlande restera t-elle sous son grand manteau blanc?



Photos: leschroniquesdelouise