lundi 28 février 2011

Lacroix évoque les femmes d'Orient

Musée du quai Branly. Le couturier Christian Lacroix a sélectionné des costumes et parures venus d'Orient à l'occasion de l'exposition "L'Orient des femmes".
Pour le plus grand plaisir des yeux, des robes brodées de fils multicolores jalonnent les salles sombres du musée. De la Syrie à la Palestine, les femmes ont porté ces vêtements traditionnels. Aujourd'hui, les tenues occidentales ont pénétré leurs modes de vie.

Les nostalgiques ne pourront que relire Le désert de Pierre Loti lorsqu'il évoque ces femmes qui semblent si inaccessibles. "Quand elles soulèvent, pour mieux nous voir, leurs voiles d'un bleu sombre saupoudré de gouttes de pluie, on dirait des châsses: leurs figures sont cachées sous des réseaux de corail et d'argent, à travers lesquels elles nous regardent et qui descendent en pendeloques brillantes sur leurs gorges..."

Cette exposition se raccroche si bien à l'actualité. Le monde arabe aspire à un modèle politique occidental, mais il ne doit pas pour autant oublier ses racines et sa culture. Christian Lacroix rappelle très justement que "ce qui dissimule ces femmes les raconte bien mieux que n'importe quelle mode occidentalisée".



Photos: leschroniquesdelouise

5 commentaires:

  1. Très belles photos! Mais quel est le rôle de Christian Lacroix dans cette expo? c'est lui qui a fait la mise en scène?

    RépondreSupprimer
  2. Christian Lacroix est le directeur artistique, il a aidé la commissaire de l’exposition, Hana Chidiac, à choisir ces tenues orientales.
    Il a ainsi voulu écarter le cliché des burqas noires pour montrer la richesse des vêtements orientaux.

    RépondreSupprimer
  3. Très belle expo en effet que je suis aussi allée voir. Ce que j'ai beaucoup aimé c'est qu'on peut toucher trois robes brodées spécialement faîtes pour cela!

    RépondreSupprimer
  4. merci! J'aime énormément le travail de Lacroix.

    RépondreSupprimer
  5. labordelaise1 mars 2011 14:02

    surtout, ça change de nos tenues tristounettes et androgynes! mais mon idéal c'est quand même les robes XVIIIème ...évidemment pas très pratiques pour le monde "moderne", mais on peut toujours rêver! et merci à ce blog qui nous fait voyager et rêver !

    RépondreSupprimer